Article Artoll.PNG

L'ombre, installation de Patricia Houin à ArToll's

Suspendu au plafond nous voyons de longues fibres blanches en soie accrochées à un anneau, formant un rideau circulaire fermé. Une autre structure circulaire, composée d’une couche épaisse de laine de mouton sombre non traitée, se trouve en dessous, légèrement décalée. La vaste pièce de 50 mètres carrés, avec ses 4 mètres de hauteur sous plafond, contient seulement ces deux objets. « L’ombre » est le titre de cet ensemble

Comme le cercle de couleur sombre n'est pas directement situé sous la structure en soie il est possible de pénétrer à l’intérieur du rideau circulaire sans marcher sur la laine. Le grand charme de cet ensemble est qu'il invite chacun à se raconter une histoire

Comparé à la fibre de laine brute, qui est poisseuse, sale et courte, la fibre de soie fine et lumineuse possède une brillance satinée et peut mesurer plus de 1000 mètres. L’oeuvre exprime cela superbement.

 

Les fibres du rideau bougent facilement avec l’air brassé par le passage des gens et attire leur attention ; la laine foncée sur le sol est insensible au mouvement des spectateurs et reste ignorée par eux.

 

L’aspect céleste et terrestre des deux matériaux sont parfaitement arrangés l’un par rapport à l’autre, pense-t-on, mais la sensation de supériorité naturelle de la fibre de soie est gâchée par le fait de savoir que les larves dans leurs cocons de soie doivent être tuées , alors que la laine est un produit durable et mérite donc, pour le citoyen moderne, la considération la plus haute. Les yeux satisfaits et le cœur blessé expriment des histoires contradictoires.

Mais cette structure suspendue de soie lucide, presque comme une couronne, pourrait aussi souligner le rôle que la soie et d’autres marchandises jouèrent pendant des siècles dans les échanges culturels fructueux entre des pays aussi lointains que le Japon et aussi proches que la Turquie, la Grèce et l’Italie. La soie, un symbole tangible de la lumière qui autrefois brilla sur une grande partie de la planète.

 

Puissent d’autres personnes se raconter des histoires et être inspirées par ce beau travail artistique.

 

      

http://www.lokalkompass.de/bedburg-hau/kultur/lombre-installation-by-patricia-houin-at-artolls-d757507.html

nouvelleversaillesguyancourt3.jpg

Toutes les nouvelles - mercredi 26 décembre 2018

Patricia Houin
Plasticienne - Photographe 
Maison des artistes n° 34523