«…ce qui surgit entre les vivants, fait d’inattendus et d’inespérés est toujours neuf »

                                                                                                                      François Cheng

 © Patricia Houin

Métamorphose - photographie  80 x 42 cm - 2019

DSC_0644site2.jpg

Photographier, une manière d'être présente au monde, de saisir le jeu subtil des éléments, du temps, de l'invisible, l'insignifiant qui fait basculer l'imaginaire et ouvre un autre monde.

Regarder toujours et encore pour mieux entrer dans la fragilité et la poésie de l'instant en perpétuelle métamorphose. Quand le soleil caresse la terre et que l'eau se transforme en glace, où se situe le réel ? L'instant du basculement ? Et l'instant d'après? 

Dans ce monde trop bavard, je voudrais retrouver le silence, la douceur et la simplicité.

Le silence, à travers mes photos, déposées sur du papier en fibre de mûrier et chanvre invitant à la présence et la poésie.

La douceur, retrouvée lorsque je travaille avec l'extrême légèreté de la laine ou la soie qui me donnent la sensation de dialoguer avec la nature et le vivant.

Simplement s'émerveiller encore et essayer de retenir le vivant qui s'éteint progressivement devant le manque de sagesse de l'homme.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        Patricia

Patricia Houin
Plasticienne - Photographe 
Maison des artistes n° 34523